Le club

Présentation du club


Le club en quelques mots

Digest

Nom : Entente Odenas Charentay Saint-Lager (EOCSL)
Date de création : 2010
Président : Mathieu GROSBOST
Adresse : 3 route de Saint-Georges 69220 Charentay
Site Internet : www.eocsl.fr
Couleurs : rouge et jaune
Palmarès : Vainqueur de la Coupe Magat (2009, 2005), Champion de 1re série (2005), Champion de 3e série (2008, 2009)


Historique

L’EOCSL résulte de la fusion successive des clubs des trois villages d’Odenas, Charentay et Saint-Lager. L’US Charentay et la Grappe Sportive Odenas ont d’abord formé l’Entente Odenas Charentay Sports à partir de 1992, avant de s’unir avec le FC Saint-Lager, en juin 2010.

Les premiers pas
Les débuts d’année sont souvent propices aux bonnes résolutions. Celle prise par une poignée d’amateurs de ballon rond en ces premières heures de l’an 1965 ne pouvait pas s’avérer plus judicieuse. Le 2 janvier 1965, sous la présidence du maire Jean Vincent, Roger Pelloux, Paul Depardon, Pierre Billandon, Louis Ramillon et Maurice Jaffre, entre autres, créent officiellement l’Union Sportive de Charentay. 

Les premiers pas s’avèrent assez folkloriques. Les dirigeants aménagent un pré en guise de terrain (sur l’emplacement du stade actuel) et y installent aux abords un ancien wagon de train chargé de faire office de vestiaires. Malgré ces conditions rudimentaires, les résultats suivent et la bonne humeur est déjà bien présente.

Neuf ans plus tard, à deux kilomètres de là, d’autres passionnés décident d’en faire de même dans leur commune. La Grappe Sportive Odenas voit ainsi le jour, en 1974, sous l’impulsion de Roger Chabert, Roger Duvernay, Georges Verchères et surtout Henri Longin, immédiatement élu à la présidence.

La naissance de l’EOCS
Pendant dix-huit ans, les deux entités vont alors vivre côte à côte, avec respect mais aussi quelques jalousies parfois, au gré de résultats assez fluctuants. Mais au début des années 1990, la rétrogradation de l’US Charentay en Promotion d’Excellence et, surtout, la diminution régulière des effectifs dans chacun des deux clubs posent la question d’un rapprochement.

Henri Longin va alors tout mettre en œuvre pour convaincre les deux parties de l’opportunité d’une fusion. Epaulé par Patrick Le Fessant, il y parvient sans beaucoup de difficultés et, à l’été 1992, devient le premier président de la toute nouvelle Entente Odenas Charentay Sports. L’EOCS est née. Posée sur des bases solides, entretenues par des bénévoles au dévouement sans faille, elle ce ne cessera de se développer.

Des structures modernisées
Parallèlement aux bons résultats enregistrés sur les terrains, au fil des années, l’EOCS se dote ainsi de structures de qualité, grâce à l’entremise du SISOC (Syndicat Intercommunal Sportif Odenas Charentay) : un terrain en stabilisé à Odenas, réalisé en 1996, des vestiaires entièrement neufs et très spacieux, construits en 2001 à Charentay, tandis que l’éclairage du terrain d’Odenas a été intégralement renouvelé en 2006.

Mais, la principale réalisation intervient en 2009 avec la réfection totale de la pelouse du terrain de Charentay, remplacée par un gazon synthétique ultra-moderne. Cette nouvelle aire de jeu permet à l’ensemble des équipes d’évoluer chaque week-end, sans contraintes climatiques, dans des conditions optimales, constituant assurément une nouvelle étape fondamentale dans la marche en avant du club.

Une nouvelle fusion
Le club continue de grandir d’autant plus vite que l’année suivante, en 2010, intervient un nouveau tournant. Plombé par la décrue régulière de ses effectifs, le FC Saint-Lager propose une fusion. L’EOCS accepte bien volontiers, voyant dans cette perspective la possibilité de renforcer encore ses effectifs et de consolider son statut de place forte du football beaujolais, avec désormais trois terrains à sa disposition, un synthétique (Charentay), un ghorre (Odenas) et un herbe (Saint-Lager), ainsi que trois mairies pour l’appuyer dans ses projets.

Ainsi créée, la toute nouvelle Entente Odenas Charentay Saint-Lager s’avance vers de nouveaux horizons avec de nouveaux dirigeants. Henri Longin profite en effet de la fusion pour céder, à 71 ans, sa casquette de président. Il aura officié pendant 36 années à la tête d’un club et restera comme le seul et unique président de l’EOCS. Ce sont deux autres figures historiques de l’US Charentay puis de l’EOCS qui lui succèdent, Jean-Pierre Bertrand et Yvan Chavrier.

Le club aujourd’hui
Aujourd’hui, la toute nouvelle Entente Odenas Charentay Saint-Lager compte un nombre record de joueurs et dirigeants, avec près de 200 licenciés enregistrés à l’entame de la saison 2010-2011. L’Entente possède ainsi une équipe, au moins, dans chaque catégorie d’âge, des U6 aux seniors, en passant par les U7, U8, U9, U11, U13, U15, U17 et U19, presque un exploit pour un club issu de trois villages de cette taille.

Toutes ces formations s’avèrent, qui plus est, dirigées par des éducateurs diplômés. L’EOCSL est également l’un des tous premiers clubs du district du Rhône à avoir mis en place une formation spécifique pour les gardiens de but. Ces derniers, issus de chacune des catégories, bénéficient d’une séance de perfectionnement hebdomadaire.

Quarante-cinq après les premiers pas d’une bande de pionniers enthousiastes, le football à Charentay et dans ses deux villages voisins possède plus que jamais un bel avenir devant lui !